Menu

Découvrir Restom

Le circuit de refroidissement

Publié le : 28/09/18 11:18:10 Restom dans la presse , Tutoriels Mille Miles n°100 de janvier - mars 2014

Mille Miles

.

La partie interne du moteur, dans laquelle circule le liquide de refroidissement, est corrodée. Un nettoyage s’impose pour éliminer la couche d'oxydation. Mais vue la configuration de l'intérieur du bloc, le nettoyage va se transformer en microbillage. Cette technique nécessite une cuve de microbillage, le projectile est de la microbille de verre projetée par un pistolet a air comprimé.

Installation dans la cuve de microbillage.

Le bloc moteur est trop imposant pour entrer complètement dans la cuve et faire le nettoyage cuve fermée. C’est donc cuve ouverte que cette opération est réalisée. L’opérateur se protégera avec des lunettes, un masque et l’opération sera réalisée en extérieur.

Microbillage.

L’opération est longue, il faut essayer d’aller dans tous les recoins du bloc pour un bon résultat. Ne pas hésiter à s’aider d’un grattoir, voire d'un petit burin, pour éliminer des morceaux d’oxydation.

Soufflage après le microbillage.

Un soufflage soigneux est nécessaire après l’opération de microbillage. Bien que le microbillage donne de très bons résultats, il faudra encore nettoyer et gratter dans les interstices pour enlever les restes de rouille et de graisse.

A cette étape de la restauration et en raison des produits proposée sur le marché de la restauration, nous avons choisi de revêtir l'intérieur du bloc d’une peinture de protection. Restom propose sur son catalogue une peinture : Blocmoteur 8890.

Restom Bloc moteur 8890.

Le kit comprend la peinture proprement dite, le durcisseur et le diluant, il est important de bien suivre les indications mentionnées sur l’étiquette du produit.

Caractéristiques techniques

• Époxy bi-composant à durcissement rapide.
• Couleur: Orange HAL 2009.
• Permet de pallier aux carters poreux (moteur, pont, boite de vitesses, pompe à essence, pompe à eau,…).
• Protège les chemises en contact avec le liquide de refroidissement.
• Résistance totale à l'eau bouillante, à tous les liquides antigel du commerce, à l’huile moteur jusqu’à 170°C, au LHM.
• Anticorrosion assurant une absence totale de corrosion en immersion permanente.
• Adhérence supérieure à 20 Kg/cm2 sur acier, fonte, aluminium.
• Aspect lisse pour faciliter l’écoulement de l'huile et du liquide antigel et réduire les dépôts.
• Couleur orange lumineux pour faciliter l’application dans les recoins sombres.

Application de la peinture au pinceau

Avant l’application de la peinture, le bloc a été dégraissé et séché. Le solvant utilisé est un « nettoyant peinture » , mais un produit comme de l’acétone donnera aussi de bons résultats.
Le mélange doit se faire suivant les proportions indiquées par le fabricant, soit un rapport de masse de 70% de peinture et de 30% de durcisseur. La première couche sera diluée à 10% en volume. La peinture diluée ira plus facilement dans les recoins difficilement accessibles.

La couleur favorise l’application, chaque manque est ainsi décelé. il est intéressant de fixer le bloc sur un support tournant permettant une rotation facile et rapide au bloc pour visualiser facilement toutes les zones à peindre.

Une seconde couche non diluée est appliquée après séchage, mais AVANT 24 heures, pour parfaire la protection du compartiment de refroidissement et des chemises.

Mille Miles n°100 de janvier - mars 2014

Retrouver les produits cités