Menu

Découvrir Restom

Restom dans Café Racer

Publié le : 31/12/13 17:03:41 Restom dans la presse Café Racer n°66 de novembre décembre 2013

Aujourd'hui. Restom compte huit employés, dont quatre chimistes, ce qui sonne comme un sacré gage de savoir-faire et de constance dans la qualité.

Vous savez ce que c'est qu'une restomisation ? Une restauration de réservoir, si possible avec le kit Restom. Composé d'un dégraissant, d'un dérouillant et d'une résine bi-composant (mais pas de l’indispensable huile de coude), ce kit, apte à sauver tout bidon fatigué, a définitivement assis Ia réputation de Restom. « Nous en vendons des milliers par an », explique Éric Decellières, qui préside depuis deux ans aux destinées de la maison de Louhans. Laquelle fête cette année ses 20 ans : elle avait été créée par Dany Vincent en 1993 ; qui, chimiste de profession, développait des produits d'entretien et de restauration pour sa collection de motos. Puisque ses amis lui en commandaient de plus en plus, Dany Vincent monta sa société, dont le développement, porté par une innovation permanente, une volonté de proposer des petits conditionnements adaptés, une présence forte sur les événements et un service clientèle irréprochable, doit faire honneur à son ministre de voisin, Arnaud Montebourg. Aujourd'hui, Restom compte huit employés, dont quatre chimistes, ce qui sonne comme un sacré gage de savoir-faire et de constance dans la qualité. Dans le coin laboratoire, Éric et son équipe se relaient en permanence pour imaginer toujours de nouveaux kits.

« Nous ne faisons pas de synthèse des produits, précise-t-il, nous ne créons pas de réactions chimiques. En fait nous sommes comme des cuisiniers: nous mélangeons différents ingrédients - nous en utilisons cinq cents différents - pour trouver la bonne recette. » Plusieurs mois sont nécessaires pour mettre au point un nouveau produit et surtout le tester, charge qui revient in fine à Dany Vincent et ses motos.

Traditionnellement lancé au Salon Moto Légende, le catalogue Restom s'épaissit chaque année un peu plus pour couvrir tous les besoins du restaurateur. De la pâte à roder au rénove-pneu, de l'époxy à I'antibleu pour chrome : la nouvelle édition fera quatre-vingts pages. « Sur les deux dernières années, nous avons lancé une douzaine de produits. Nous nous adressons à des passionnés qui passent du temps et éventuellement de l'argent sur leurs machines, mais qui surtout travaillent eux-mêmes: il faut donc que nos produits soient toujours faciles et pratiques. » Parmi les derniers kits lancés, on retient notamment la rénovation des rayons sans démontage ou le polyuréthane à couler pour se refaire des petits caoutchoucs. Restom développe aussi beaucoup son offre de peintures, grâce notamment à son coloriste, capable de recréer toutes les teintes, même passées. Et l'on se dit que la maison n'est pas insensible aux nouvelles tendances de la préparation : l'arrivée prochaine d'un kit spécial rouille pour réservoir ne nous surprendrait pas. Comme une restomisation, mais à l'envers.
BB

Café Racer

Café Racer n°66 de novembre décembre 2013